09/02/2010

Bourde: BHL cite un philosophe fictif dans son livre

dessin-100208-BHL-philos-fictif.jpg

00:12 Écrit par d6d.ch dans Humour | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bourde, bhl, fictif, mairie paris, botul | |  Facebook

Commentaires

C'est évidemment de l'humour, avec un nom pareil qui aurait pu croire à un personnage réel!

Et jean-baptiste botul est justement un personnage fictif, créé par une bande d'amis en 1995.

Citer un tel personnage n'est donc pas du tout une bourde: c'est faire preuve d'humour, et montrer qu'on connaît jusqu'aux personnages fictifs.

Ce n'est pas que j'aime BHL, au contraire, je le trouve arrogant et inutile, mais dans le cas présent, vous vous trompez.

Écrit par : antoineb | 09/02/2010

@ antoineb : Si vous avez raison, je dois faire mon mea culpa. Je me suis fié aux commentaires des journalistes qui ont écrit sur cette "bourde". Les avez-vous lu ? Cela semblait sérieux. Je n'ai par ailleurs rien de particulier contre BHL, ici c'était plutôt (l'ancienne) mairie de Paris qui était visée avec les emplois fictifs de Chirac.

Écrit par : Robert Conrad | 09/02/2010

Frédéric Pagès et ses collègues du Canard Enchaîné doivent en avaler leurs plumes de rire et le Juliénas coulé à flots. Manque plus que petit hi! hi! malicieux d'Yvan Audouard, et ils pourraient dire :
"Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes".

{(*¦*)}

PS Frédéric Pagès est l'auteur de ce canulard.

Écrit par : Rollmops | 09/02/2010

"C'est évidemment de l'humour, avec un nom pareil qui aurait pu croire à un personnage réel!"

Vous avez tout faux!

http://www.actualitte.com/actualite/16896-Botul-compassion-pauvre-philosophe-BHL.htm

Écrit par : Olivier | 09/02/2010

Si ce n'était pas de l'humour mais une splendide plantée alors pourquoi le quotidien "Libération" n'ouvre t'il pas une page réservée aux commentaires de ses lecteurs ?
Tout simplement parce que Lévy est actionnaire et membre du conseil d'administration de ce journal.

Écrit par : Hypolithe | 09/02/2010

De l'humour! Vous êtes confondant de naïveté. C'est bien mal connaître BHL que de lui prêter de l'humour. Non, c'est une bourde, et en aucun cas la première (ses livres sont des ramassis de fausses informations, comme on a pu déjà le constater dans celui consacré à Daniel Pearl). Faut-il rappeler ici que Yann Moix est le protégé de BHL, que c'est sur le site de la revue du "philosophe" qu'il a publié sa diatribe contre la Suisse, qu'il agissait ainsi pour le compte de BHL, lui même fervent défenseur de Polanski?

Écrit par : Zorg | 09/02/2010

Le botulisme deviendra-t-il la nouvelle philosophie, après avoir été une terrible maladie ?
BHL, qui n'a jamais manqué d'air (au contraire des toxines botuliques qui adorent être asphyxiées et asphyxient leurs victimes) semble annoncer cette nouvelle révolution de la pensée, toute de rigueur comme à son accoutumée.

Écrit par : Anne-Marie Brunner | 09/02/2010

BHL est un mythomane, souvenez-vous de l'affaire de Grozny, il n'y avait jamais mis les pieds et a fait que croire que si. Le journal Le Monde a dû démentir. Comme a Sarajevo, il adorait se jeter devant les caméras sur fond de misère humaine et de génocide. BHL ? Une honte !

Écrit par : duda | 09/02/2010

Les commentaires sont fermés.