22/07/2009

Enseignement des Imams en Suisse, Freysinger est contre

dessin-090722.jpg

11:05 Écrit par d6d.ch dans Humour | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : imams, islam, freysinger, udc, mouton | |  Facebook

Commentaires

pourquoi "tre"?

Écrit par : Azrael | 22/07/2009

Il'n'en a ni la profondeur ni la fragrance !

Écrit par : Maurice | 22/07/2009

Ceci dit, il y a déjà des écoles d'imams convenable dans des pays plus grands que le notre et que si nous devons encore débourser 50 millions par année, ça va !

Écrit par : Maurice | 22/07/2009

"Ceci dit, il y a déjà des écoles d'imams convenable dans des pays plus grands que le notre et que si nous devons encore débourser 50 millions par année, ça va !"

Si c'est comme en France,qui est loin du modèle d'intégration de l'islam,ou l'Angleterre ou les imams intégristes professent avec les autorisations des municipalités,des discours anti-occidentaux des plus abjects autant ne rien faire. je pense que se sont les autorités public à former les imams,pour garantires pratiques religieuses respectant les valeurs,les lois et les coutumes du pays d'accueil.

Si l'UDC n'est pas d'accord,qu'il fasse lui même des propositions cohérentes,qui respect la liberté religieuse comme le prévoit la constitution.

D.J

Écrit par : D.J | 22/07/2009

OK, mais ça n'empêchera pas ce qu'il se passe à Genève, il y a une mosquée bien fanatique et personne ne dit rien, alors il y aura des mosquées modérées et des mosquées extrémistes, il faudrait d'abord éradiquer toutes celles qui sont pourries avant de parler d'écoles !

Écrit par : Maurice | 22/07/2009

Il a tout à fait raison, cette "reconnaissance" est ce que les islamistes pouvaient souhaiter de mieux. Et elle ne résout rien.

Quand à la caricature, renplacez Freissinger par l'imam de la mosquées de Genève ou Hani Ramadan, cous remplacez "chrétien" par "musulman" et BINGO!

Et aux prochiane élections fédérales, c'est clair, je vote UDC, par dépis face à la déculottade du PDC et des Radicaux, Hitpold en tête.

@Maurice

Complètement d'accord, ni Hitpold ni Hodgson ne savent dans quoi ils mettent les pieds.

@D.J.


"Si c'est comme en France,qui est loin du modèle d'intégration de l'islam,ou l'Angleterre ou les imams intégristes professent avec les autorisations des municipalités,des discours anti-occidentaux des plus abjects autant ne rien faire."

Pas mieux. Encore une étude FNRS à la C... financée par la collectivité qui donne des conclusions absurdes. Dans le même temps le GRIS, auteur d'une première étude sur le sujet, doit annuler un cours pour les imams: pas assez de participants.

Dans les faits ils s'en foutent. Par contre j'iamine qu'ils tiltent sur les propos de Hogson et son idée de faire de l'islam un religion suisse et européenne... Tariq Ramadan sort victorieux...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 22/07/2009

Cher Carlitos de Unamuno, permettez-moi de vous exprimer mon ravissement à l'idée de savoir que vous allez voter UDC aux prochaines éléctions, un parti qui défend vraiment les intérêts des gens du pays et qui ne traite pas la politique pour un jeu. À bas le "n'importequoitisme" !

Bien à vous

Écrit par : Micheline Pace | 22/07/2009

Micheline, voilà l'udc qui fait chauffer les marrons à des fins électorales, ça s'appelle du proxénétisme ! je ne sais si c'est de l'ironie mais c'est répugnant de faire ces choux gras sur les origines religieuses de communautés, ce qui prouve que l'udc n'est pas un parti laïque mais bien cathos.
Entre les Cathos tendance udc et les imams tarés, je choisis les imams à la masse ! Les Cathos fascos me font nettement moins rire !

Écrit par : Maurice | 23/07/2009

Moralité, pas d'extrémistes musulmans pas d'udc ! merci de l'avouer si bêtement, c'est votre spécialité, si les fascos avaient un cerveau y aurait pas de fasco

Écrit par : Maurice | 23/07/2009

"Entre les Cathos tendance udc et les imams tarés, je choisis les imams à la masse !"

Grave erreur... En fait on ne vous demande pas de choisir, ici il ne s'agit pas de parler des cathos d'écône (qui n'ont rien à voir avec l'UDC), mais bien de savoir si cette courbette qui consiste à offir à l'islam le statut de "religion suisse", qui plus est sans aucune exigence, en pariant qu'une chaire universitaire nous épargnera l'intégrisme, est bien à propos. Dans le canton de VD une religion doit démontrer qu'elle est d'intérêt publique pour pouvoir être reconnue. Ici rien de tel.

Ainsi après 15 ans de migration balkaniques, soudain, comme par enchantement, on offre à cette communauté une reconnaissance religieuse sur un plateau comme on ne l'avait jamais fait avant, même pas pour le judaisme. On en fait la seconde religion du pays alors que le taux de pratiquants est inférieur à 1% (et nos impôts vont servir à former leurs imams, plus armés pour jouer avec notre Droit, mais qui garderont leurs idées rétrogrades qu'on le veuille ou non).

On répond ainsi directement au souhait de Frère Tariq, qui remporte la palme: ses discours ont visiblement convaincu dans les rangs libéraux (pour la Gauche c'était acquis depuis longtemps).

Et vu que la classe politique dans son ensemble, sauf l'UDC, aplaudissent béatement une étude qui en demanderait bien d'autre pour servir de conclusion sérieuse, et bien il ne me reste plus d'autre choix que de voter UDC, même si leurs solutions me conviennent rarement (et certaines de leurs positions, nottament sur l'homosexuslité, me débectent). Mais au moins il résistent à l'élan lâchiste, en temps de crise on doit choisir un allié stratégique, même si à priori on est pas aligné à 100% sur ses positions.

"Moralité, pas d'extrémistes musulmans pas d'udc !"

Un peu court mon cher Maurice tout de même... Mais il est cartain que cette largesse accordée sur fond d'intégrisme en poussera plus d'un à voter UDC. C'est mons cas.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 23/07/2009

"Ainsi après 15 ans de migration balkaniques, soudain, comme par enchantement, on offre à cette communauté une reconnaissance religieuse sur un plateau comme on ne l'avait jamais fait avant, même pas pour le judaisme. "

Et je vous le met dans le mille: Si cette reconnaissance arrive si vite, c'est que le terrorisme fait peur, rien de plus, c'est une courbette, donc. Le terrorisme, ça marche, une première étape est atteinte. Ensuite, une fois reconnue comme "suisse" et "européenne", il sera plus facile d'exiger des adaptation légales (d'autant que les imams seront mieux formés à notre Droit). Comment en effet refuser les exigences d'adaptations d'une religion "suisse"? Et avec la peur derrière, et le spectre du racisme que les islamistes ont su si bien instrumentaliser, je parie que l'islam obtiendra bien plus et bien plus vite que ce que tout ce que les cathos intégristes (mais "blancs" et ne disposant pas derrière d'une arme de la peur si puissante) ne pourront jamais avoir. BINGO!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 23/07/2009

Et dans 10 ans, quand la "salafisation" des Balkans sera achevée, vous verrez soudain monter le taux de revendocations comme vous ne l'auriez jamais imaginé avant, le tout avec un islam "reconnu", "officiel", choyé....

On en reparle dans 10 ans?

Le nouveau Qalifat rêvé par le grand-père des Ramadan n'est plus très loin... Bruxelles à majorité musulmane d'ici 20 ans... Berne aligné sur les objectifs de reconnaissance... On va bien rire...

P.S. Pour terminer, vous croyez qu'un seul imam au monde accepte la notion d'"islam européen"?... Quelle farce! Il n'y a qu'un seul islam, et son courant dominant en Europe, le Salafisme, ne veut pas d'apports extérieurs à son interprétaion (c'est ce que Tariq, la start islamique "suisse" défend), pourquoi pensez-vous qu'un "islam suisse" soit possible? Vendeurs d'identité! Citez-moi un seul point commun entre les valeurs islamiques et les valeurs suisses?... Je vais vômir!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 23/07/2009

Tous les pays européens se trouvent devant l’énorme défi d’intégrer une communauté islamique plurielle dans la société, et, l’islam, dans le système juridique et politique. Cette situation est à la fois un défi pour les Etats qui prônent une intégration individuelle (France) et pour les Etats qui favorisent une intégration communautariste (Grande Bretagne). Les recherches pour trouver une solution aux problèmes se sont accentuées depuis les attentats de New York (2001), Madrid (2004) Londres (2005) et les événements dans les banlieues en France (2005). Les gouvernements mettent en avant l’imam comme un constructeur de ponts entre le pays d’accueil et les musulmans immigrés. La Suisse ne peut ignorer ce problème. Une formation d'imam en Suisse est plus que nécessaire car la demande est là et il faut en prendre compte. En France, l’unique institut de formation des imams en Europe exige que les enseignants aient des notions de démocratie et de laïcité. Les futurs imams sont formés pendant huit ans au prix de 2 500 euros par an (avec des bourses souvent payées par la communauté ou par des pays tiers). Les femmes sont acceptées bien qu’elles ne puissent pas dispenser le prêche. La carence d'imams formés en Suisse, intégrés dans le territoire, liés aux autres autres communautés religieuses accélère de façon évidente la venue d'imams de l'étranger qui prêchent un islam peu conforme à nos valeurs. Anticipons le problème au lieu de nous voiler la face.

Écrit par : demain | 23/07/2009

Mais arrêter de médire, il faut aussi ouvrir des officines hamas et hisbollahs, allez visiter les blogs pro-hamas sur TDG forum, et les méchants israéliens qui ne se laisses plus génocider.
De toute façon, il n'y a pas de parti d'extrême-droite en Suisse, blocher à noyauté l'udc et évités de passer pour des dangereux.
Autant les islamistes que les bougillons de l'udc me font rire. Carlito qui voter udc en croyant qu'il vont servirent sa cause, qu'il l'ouvre leur école, y aura pas un chat, comme en Angleterre et en France, pas une mobilete devant la porte !
Dans une ville stérile, même les extrémistes sont stériles, de toute façon, il ne veulent pas semer la merdre dans leur paradis, non pas de 72 vierges, mais de leurs immaculés comptes à numéro.
Hani et son fréro gèrent les compte ouvert que papa, (... passage supprimé par l'auteur du blog ...)
Quand aux écervelés de l'udc, ils courent après le fric comme des puceaux dans un bordel. Donc rien a voir, circuler, ce sont des nases dans les 2 camps. Quand aux socialos, ils visent les banques pour leurs retraitent, ils ont dépassés le caviar depuis qu'ils sont élevés au bio et pensent plus calvinos que les libéros.
Genève est le bastion libéral alors profiter, vous n'en trouverez pas des comme ça nul part ailleurs, alors votez libéral à 99.5% comme dans les dictatures qu'ils soutiennent sous la table.
Ne chercher pas trop la logique dans cette marmite de l'escalade, mais ne croquer pas les bonbons avec pétards. Quoi que ce ne sont que des petits pétards ! ceux qui font boum, pas ceux qu'on fume !

Écrit par : Maurice | 23/07/2009

"Dans le même temps le GRIS, auteur d'une première étude sur le sujet, doit annuler un cours pour les imams: pas assez de participants."

Evidemment si ce sont des cours facultatifs,on peut comprendre qu'ils s'en foutent.

C'est l'obligation d'être formé en Suisse ou en France pour diriger une mosquée,que doit être cette proposition.

D.J

Écrit par : D.J | 23/07/2009

Il faudrait également stoper les autres extrémismes religieux, comme econe et autres saletés incrustées dans le système suisse.
Dans les religions, les extrémistes sont de loin les moins dangereux, le gros problème sont ceux qui portent les extrémistes à bout de bras sans l'être, comme dans la politique, l'extrême droite suisse qui ne crée pas un parti d'extrême droite mais qui infiltre et contrôle un parti comme l'udc qui à la base est tout sauf fasco.
Pour qu'il y ait des musulmans modérés, il faut des musulmans extrémistes sinon les modérés serait de facto les extrémistes, comment connaitre l'étalon pour déterminer ou se trouve les extrême dans le discours religieux ?
Toute l'histoire du catholicisme est jonchée de massacres, de croisades, de pogroms et de buchers et autres immondices, il y a encore 20 ans dans un canton "primitif" ont a déterré le corps d'une très jeune fille assassinée par des tortures inavouable, plomb fondu dans le vagin etc. par ce qu'elle était soi-disant possédée, le monastère et les coupables, tous membres de la sainte église, n'ont pas été inquiété. Alors les musulmans ont beau dos avec leurs discours enflammés, ce sont des enfants de coeurs face aux ignominies commise par les églises, tant sous l'angle de la pédophilie et d'abus d'ordre sexuel, eux encore loin d'être expiées ni du tout complètement réglées, que sous l'angle de discours obscurantistes et antidémocratique n'ayant rien à envié à ceux de certains imams.
Donc, étonnant que l'udc prenne parti avec autant de ferveur contre une communauté sans dire mot concernant une autre communauté !
Disons, qu'un vrai travail d'investigation doit être mené afin de pouvoir un jour réguler une déontologie en matière cultuelle.
Même, plus, dans un état laïque, les groupements religieux doivent être interdit de tout soutien religieux, car le soutien de certains mouvements chrétiens pour des partis à connotation extrémistes et bien plus grave que les expressions extrémistes elles-mêmes.
C'est une chute en arrière, imaginer qu'un parti politique faisant ces choux gras en exploitant au nom d'une expression religieuse la haine et le rejet d'une autre expression religieuse :
1). Ce parti extrémiste n'est pas neutre au niveau de sa base.
2). Le mouvement religieux proche de ou se cachant derrière ce parti politique, exploite le pouvoir politique pour exercer une forme de prosélytisme ségrégationniste.
3). Finalement le citoyen d'un état laïque donne ses pouvoir, via un parti politique à un mouvement religieux.
4). Le système tombe dans la théocratie basée sur des idéologies excluant toute autres formes de croyances.

Donc on se retrouve dans le même système que nous tentons de combattre au départ, c'est totalement absurde, c'est ce qu'il se passe dans les pays tentant de nous imposer leur idéologie, en suivant cette logique, la Suisse deviendra une deuxième Arabie Saoudite et nous nous faisons tous avoir par les sous-marins des extrémistes.
On ne doit absolument pas rentrer dans ce jeu débile, école, pas école, islamiste, pas islamiste, udc, pas udc, n'importe quoi.
En tout cas l'équivalent de l'udc saoudiens à énormément plus d'avance sur l'udc suisse, dans ce domaine nous avons encore beaucoup à apprendre des saoudiens et autres dictatures !

Écrit par : Maurice | 24/07/2009

"Entre les Cathos tendance udc et les imams tarés, je choisis les imams à la masse !", etc, etc, etc : vos propos écourtés et idéologiquement orientés vous appartiennent. Je ne 'en ai que faire de vos insultes gratuites et sans fondement, ni même de vos croyances dogmatiques; là, n'est pas la question.
Il ne faut pas tout mélanger! (Pour ma part, je souhaite que l'Etat reste laïc.
Pour le reste, Carlitos de Unamuno a admirablement bien répondu.)

Écrit par : Micheline Pace | 24/07/2009

Micheline, un état laic doit il financer des groupement idéologiques quel qu'ils soient ? sous une manière comme une autre.
Dans ce cas qu'en est il des impôts ecclésiastiques, est-il fondé de les inclure d'office dans un état laïc ?
Si c'est le cas pour une idéologie cela doit l'être pour tous les courants, y compris ceux que l'on juge d'extrémistes !
Et sans insulter personne, dans certaines églises, sont véhiculés des propos allant diamétralement à l'opposé de toute valeurs civiques et démocratiques.
Les liens liants certaines églises et certains mouvement d'extrême droite ne sont plus à démontrer.
Donc la menace ne vient pas seulement et autant de minorités musulmanes que d'établissement reconnus quasiment comme constitutionnels de la pensée "citoyenne" !
Bien à vous !

Écrit par : Maurice | 24/07/2009

Justement, Maurice, votre question renferme la réponse. Il faut respecter l'Etat laïc et l'aplatventrisme ne devrait pas avoir lieu. Et fustiger l'UDC à toutes les sauces n'est pas intéressant pour faire avancer le débat; lui prêter des intentions fallacieuses à tout bout de champ n'est justement pas une attitude "citoyenne" - à moins qu'on ait besoin de se créer un bouc- émissaire - (Perso, je suis athée, si ça vous a échappé.) N'oublions qu'il a fallu faire couler beaucoup d'encre et de sang pour arriver à notre civilisation!

Écrit par : Micheline Pace | 24/07/2009

Mais des personnages, anciennement de mouvements d'extrêmes droites des plus vigoureux ont ralliés l'udc, ce sont des disciples du néo-nazisme clairement avoués. Alors qu'ils se déguisent en gentils démocrates en ayant noyautés l'udc qui à la base n'est pas du tout anti-citoyen, me fait gerber, point barre.
Il est exacte, qu'en les mentionnant on joue leur jeu, mais les média de ce pays, en matière de centrisme veulent confondre les personnages.
Derrière, il y a les banques qui souhaitent effrayer les nouveaux immigrés, mais ça ne marche pas, car cette nouvelle immigration n'est plus seulement d'origine européenne mais mondiale et ils ne craignent plus les mesures de l'udc. Ce sont les démocrates suisses qui sont en danger avec de telles dépressifs assoiffés de pouvoir et non leurs alliés de fait, soit les autres extrémistes, musulmans ou adepte de la secte du oui-oui !

Écrit par : Maurice | 24/07/2009

CHERS CITOYENS SUISSE IL FAUT SAVOIR UNE CHOSE L ISLAM EST UME RELIGION QUI NE CESSE DE GRANDIR DE JOURS EN JOURS LA MEILLEUR CHOSE A FAIRE POUR CONTROLLER CETTE CITUATIONS DE FORMER LES DIRIGANTS DE L ISLAM LE MIEUX POSSIBLE POUR EVITER TOUT ABUS QU ON CONNAIS TOUS MERCI

Écrit par : aissat | 13/08/2009

Continuons comme ça et, dans quelques temps, c'est Mohames Sabaoui qui viendra nous expliquer comment se passera la vie en Suisse, comme à Roubaix !

Écrit par : octave vairgebel | 13/08/2009

Les commentaires sont fermés.